Championnats des métiers Domaine des EPF Formation professionnelle Affaires spatiales Organes d'encouragement Infrastructures de recherche Politique FRI

Une grenouille de verre et un domaine skiable

La diversité des thèmes de la formation, de la recherche et de l'innovation en images.

08.11.2023
Auteur/e: Laura Stirnimann
Glasfrosch von unten fotografiert
Un ventre transparent! Telle est la caractéristique de l’Hyalinobatrachium valerioi, un spécimen de la famille des grenouilles de verre. Cette photo a obtenu la première place de la catégorie «Objet d’étude» lors du concours d’images scientifiques du Fonds national suisse. Photo: Francesca Angiolani-Larrea/SNF

Production de neige artificielle 

Les précipitations se faisant toujours plus rares et moins abondantes en hiver, de nombreux domaines skiables ont recours à la neige artificielle. Néanmoins, les réserves d’eau et d’énergie nécessaires à la production de neige artificielle sont limitées dans les régions de montagne en raison du faible niveau d’eau des lacs de barrage. L’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) analyse entre autres la quantité de ressources en eau et en énergie dont il faut disposer pour produire artificiellement de la neige et le potentiel énergétique que recèlent encore les Alpes suisses. Le SLF appartient à l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), implanté à Birmensdorf, Davos (SLF), Cadenazzo, Lausanne et Sion. Le WSL est un centre de recherche de la Confédération. À ce titre, il relève du domaine des écoles polytechniques fédérales et est encouragé chaque année à hauteur de 60 millions de francs. Il axe ses recherches sur l’utilisation, l’aménagement et la protection des habitats ainsi que sur la gestion des dangers naturels.

Piste de ski avec peu de neige
Photo: Michael Heid

Nouveaux centres de transfert de technologie

Les hautes écoles et les établissements de recherche suisses ont beau arriver en tête des classements mondiaux dans de nombreux domaines, la plupart de leurs technologies de production brevetées ne parviennent pas à sortir des laboratoires de recherche pour trouver une application industrielle. L’initiative Advanced Manufacturing Technology Transfer Centers (AM-TTC) lancée par l’alliance du même nom entend remédier à cette situation. Partie intégrante du plan d’action Numérisation de la Confédération, elle a pour objectif de maintenir à long terme la Suisse en tant que site de production de haute qualité. C’est pourquoi l’Alliance AM-TTC, en collaboration avec le département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche (DEFR), soutient deux nouveaux centres de transfert de technologie dans les domaines de la robotique collaborative et de la photonique. Deux autres centres avaient déjà vu le jour en 2019, dont le Swiss m4m Center (image) qui donne aux entreprises spécialisées en technologie médicale (MedTech) l’accès aux implants médicaux imprimés en 3D. Depuis 2021, ce dernier est financé par la Confédération à titre d’établissement de recherche d’importance nationale.

Un chercheur en tenue de protection travaille sur une machine
Image: Empa

La mission de Juice

La sonde Juice, acronyme de Jupiter Icy Moons Explorer (littéralement «explorateur des lunes de glace de Jupiter»), de l’Agence spatiale européenne (ESA), s’est envolée le 14 avril 2023 en direction de Jupiter. Elle devrait atteindre sa destination dans huit ans, en juillet 2031. Juice explorera alors pendant trois ans et demi le système de Jupiter et ses trois lunes de glace, Ganymède, Callisto et Europe, qui sont riches en eau. La mission a notamment pour but de déterminer si la présence de la vie est possible dans les océans souterrains qui se trouvent sous la surface glacée des satellites de Jupiter. La sonde est équipée de dix instruments de télédétection et de géophysique, dont un spectromètre de masse, NIM, développé à l’Université de Berne et un moniteur de rayonnement de haute technologie, RADEM, mis au point à l’Institut Paul Scherrer. Des partenaires industriels suisses ont fourni de nombreuses autres contributions à la mission, que la Confédération soutient, d’une part, via le programme scientifique de l’ESA et, d’autre part, via le programme PRODEX, également de l’ESA. Ce dernier permet de financer le développement d’instruments de science spatiale en Suisse.

Lancement de la fusée
Photo: ESA

EuroSkills 2023

Les EuroSkills 2023 se dérouleront du 5 au 9 septembre à Gdansk (Pologne). De jeunes champions provenant de 32 pays européens se disputeront les médailles dans 43 compétitions des métiers au total. Parmi eux, 17 jeunes professionnels suisses hautement qualifiés seront soumis à l’évaluation d’expertes et d’experts. La Fondation Swissskills permet à la Suisse de participer aux championnats internationaux des métiers EuroSkills et WorldSkills. Ses activités sont soutenues par le SEFRI à hauteur de 2 à 3 millions de francs par an. La Confédération s’engage, avec les cantons et d’autres partenaires, en faveur d’une formation professionnelle attrayante et orientée vers l’avenir et espère ce faisant contribuer cette année encore au succès des jeunes professionnels suisses en quête d’une médaille. 

Une jeune femme compose un bouquet de fleurs
Photo: SwissSkills

Images scientifiques

Un ventre transparent! Telle est la caractéristique de l’Hyalinobatrachium valerioi, un spécimen de la famille des grenouilles de verre. La photo a été prise par Francesca Angiolani-Larrea, qui mène des recherches sur l’interaction entre les grenouilles de verre et leur progéniture à l’Université de Berne. Le cliché a permis à cette doctorante de remporter la première place de la catégorie «Objet d’étude» lors du concours d’images scientifiques du Fonds national suisse (FNS). Le FNS est l’organe le plus important de la Confédération pour l’encouragement de la recherche et de la relève scientifique. Le SEFRI a conclu avec celui-ci une convention de prestations pour les années 2021 à 2024, dans le cadre de laquelle il lui octroie une enveloppe financière d’environ 4,6 milliards de francs. 

Glasfrosch von unten fotografiert
Un ventre transparent! Telle est la caractéristique de l’Hyalinobatrachium valerioi, un spécimen de la famille des grenouilles de verre. Cette photo a obtenu la première place de la catégorie «Objet d’étude» lors du concours d’images scientifiques du Fonds national suisse. Photo: Francesca Angiolani-Larrea/SNF

Contact
Simone Keller, SEFRI Cheffe suppléante de l'unité Communication simone.keller@sbfi.admin.ch +41 58 485 67 74