Formation professionnelle Formation professionnelle initiale Championnats des métiers

17 jeunes professionnels ont représenté la Suisse aux EuroSkills 2023

Début septembre, les meilleurs jeunes champions des métiers de toute l’Europe se sont affrontés dans le cadre des EuroSkills à Gdansk, en Pologne. Forte d’une délégation de 35 professionnels, dont Ariane Aeschlimann, jeune bouchère-charcutière CFC accompagnée de son expert Sascha Fliri, la délégation suisse était représentée dans pas moins de 16 disciplines.

29.09.2023
Auteur/e: Philipp Theiler
Un homme et une jeune femme se tiennent dos à dos, les bras croisés.
Ariane Aeschlimann (bouchère-charcutière CFC) et l’expert Sascha Fliri. Photo: SwissSkills / Tatjana Schnalzger

Lors de cette huitième édition du concours européen des métiers, dont la grande première remonte à 2008, quelque 600 jeunes professionnels – de moins de 25 ans comme l’exige le règlement – originaires de 32 pays européens se sont retrouvés en Pologne pour faire montre de leur talent. L’objectif pour ces jeunes talents? Remporter une médaille dans l’une des 43 disciplines proposées au concours.

Une préparation intensive en vue des compétitions

L’équipe nationale de SwissSkills compte 17 jeunes professionnels, dont Ariane Aeschlimann. Son CFC de cuisinière en poche, la jeune femme a achevé une formation raccourcie de bouchère-charcutière CFC puis décroché la médaille d’or aux championnats suisses des métiers à Berne en 2020, les SwissSkills, se qualifiant ainsi pour les EuroSkills.

À l’automne 2022, Ariane Aeschlimann et son coach et expert Sascha Fliri ont élaboré ensemble un plan d’entraînement prévoyant une unité toutes les deux semaines, en désossage pour commencer puis dans l’ensemble des cinq domaines au programme des épreuves. En plus, des séances mensuelles de préparation mentale et de physiothérapie ont été programmées, de même que différentes rencontres avec l’équipe nationale.

Un concours varié et des experts attentifs

Le concours de boucher-charcutier comporte cinq épreuves:

  • préparation de viande pour la vente
  • découpe de morceaux classiques pour un usage immédiat
  • création de spécialités individuelles
  • préparation d’un plat principal à partir d’ingrédients imposés
  • arrangement de produits prêts à servir tels que des amuse-bouche


Chaque épreuve est l’occasion pour les jeunes talents de montrer non seulement l’étendue de leurs compétences techniques mais aussi leur faculté d’adaptation, puisque 30% du contenu des épreuves peuvent encore être modifiés sur place par le jury. Cela signifie par exemple que les morceaux de viande à découper peuvent être différents de ceux annoncés au départ ou que le type ou le nombre d’amuse-bouche à préparer peut varier. Durant la compétition, les experts ayant soutenu et accompagné les jeunes durant leur préparation sont autorisés à s’entretenir avec eux uniquement le matin et le soir. «Je n’ai pas le droit d’évaluer ma propre candidate mais j’essaie de l’encourager au mieux dans les limites du règlement et de défendre ses travaux auprès des autres experts», explique Sascha Fliri, qui officie aussi en tant qu’expert en chef aux EuroSkills.
 

«Ce qui me plaît dans mon métier, c’est que je découvre chaque jour quelque chose de nouveau et que je peux exprimer pleinement ma créativité, par exemple dans la préparation de plateaux de viande pour des apéritifs, des fondues chinoises ou des buffets.»

Ariane Aeschlimann

Une jeune femme brandit un drapeau suisse
Ariane Aeschlimann a brillé lors des EuroSkills 2023 et a remporté la médaille d’or. Photo: SwissSkills / Michael Zanghellini

Immense succès de l’équipe suisse

Dans le monde de la formation professionnelle suisse, les Euro-Skills 2023 marqueront les esprits comme l’édition de tous les succès. L’équipe nationale suisse, qui a participé à 16 compétitions, a remporté 15 médailles, dont douze fois l’or et trois fois l’argent, la plus grande performance réalisée jusqu’ici par la Suisse à ces championnats. Les autres pays qui se sont également distingués cette année sont l’Autriche et la France, qui ont respectivement décroché 7 et 5 médailles d’or. Au total, 94% des représentants de la délégation suisse sont montés sur le podium. Cette performance montre le haut niveau de la formation professionnelle suisse et ses points forts, qui suscitent une grande attention au niveau international.

La Suisse candidate à l’organisation des EuroSkills 2029

En 2029, les championnats européens des métiers EuroSkills pourraient avoir lieu pour la première fois en Suisse. Bâle, Genève et Saint-Gall ont posé leur candidature pour les accueillir. Après un examen détaillé des trois dossiers, le conseil de la Fondation SwissSkills a décidé de briguer l’organisation des EuroSkills 2029 en collaboration avec Genève et sa région. Il est en effet persuadé que Genève dispose du rayonnement international et des infrastructures hôtelières et événementielles idoines, ainsi que d’un grand potentiel en ce qui concerne la promotion de la formation professionnelle duale en Romandie. SwissSkills a maintenant déposé son dossier de candidature auprès de WorldSkills Europe et attend cet automne la visite du comité de sélection dans le cadre de l’examen des candidatures. La décision d’adjudication sera communiquée au printemps 2024 lors de l’assemblée générale de WorldSkills Europe.

Un soutien financier continu de la Confédération

La Fondation SwissSkills, qui œuvre pour la promotion des talents et l’excellence dans la formation professionnelle et contribue ainsi largement à accroître la visibilité et la reconnaissance du système de formation duale ainsi que de la formation professionnelle initiale et supérieure, permet notamment à la Suisse de participer aux championnats internationaux des métiers EuroSkills et WorldSkills. Chaque année, le SEFRI soutient les activités de la fondation à hauteur de deux à trois millions de francs. Aux côtés des associations professionnelles et des cantons, la Confédération s’engage ainsi pour une formation professionnelle qui soit à la fois attrayante et porteuse d’avenir. La candidature suisse aux EuroSkills 2029 bénéficie elle aussi du soutien financier de la Confédération.
 


Contact
Philipp Theiler, SEFRI Chef de l’unité Financement et encouragement de projets philipp.theiler@sbfi.admin.ch +41 58 463 22 72
Auteur/e
Philipp Theiler

Liens connexes