Travailler au SEFRI

Travailler au SEFRI: Carole Egger

Ayez un aperçu du travail du SEFRI: Carole Egger est cheffe suppléante de l’unité Formation professionnelle supérieure.

01.12.2020
Auteur/e: Simone Keller
Une collaboratrice du SEFRI se tient dans le couloir
Photo: COM SEFRI

Quel est votre domaine d’activité?

Mon travail comporte deux grands axes. D’une part, je m’occupe des questions liées au développement de la formation professionnelle supérieure. Actuellement, le projet «Positionnement des écoles supérieures», qui s’inscrit dans l’initiative «Formation professionnelle 2030», représente ma priorité. D’autre part, je conseille les organes responsables de la formation professionnelle supérieure lorsque ces derniers élaborent ou révisent les règlements d’examen et les plans d’études cadres. Dans ce domaine, je m’occupe surtout des professions industrielles et artisanales.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre travail?

Ce qui me plaît, ce sont les questions liées au système suisse de formation professionnelle en général, et en particulier celles concernant la formation professionnelle supérieure. Dans ce domaine, la Confédération joue un rôle actif au sein du partenariat sur la formation professionnelle et, à ce titre, sa contribution est significative. Dans l’ensemble, j’apprécie de naviguer entre une perspective large, celle des projets d’ordre stratégique, et le niveau opérationnel, qui se situe au plus près de la pratique et pour lequel je suis en relation permanente avec les acteurs sur le terrain.

Quels sont les prochains défis qui vous attendent?

La formation professionnelle supérieure n’échappe pas à la règle: elle fait face à des défis de taille à cause de la pandémie de COVID-19. Les examens fédéraux ont dû en partie être réorganisés dans l’urgence par les organes responsables, voire être reportés à une date ultérieure. Dans les écoles supérieures, les cours ne sont plus assurés autrement qu’en ligne. Cela soulève constamment des questions inédites et entraîne des incertitudes aussi bien pour les acteurs du domaine que pour les diplômés. Il est d’autant plus important pour nous, au SEFRI, de les soutenir par une communication claire et rapide.


Contact
Carole Egger, SEFRI Cheffe suppléante de l’unité Formation professionnelle supérieure carole.egger@sbfi.admin.ch +41 58 464 90 83