Formation professionnelle Formation professionnelle 2030 Compétences de base Contributions liées à des projets Hautes écoles Encouragement de l'innovation Politique FRI Message FRI Égalité des chances En bref

L’équité dans la formation, la recherche et l’innovation en Suisse

La politique suisse en matière de formation, de recherche et d’innovation (FRI) aborde des thèmes cruciaux, qui touchent tous les domaines, notamment le thème de l’équité. Quelles sont les activités menées par les acteurs FRI autour de ce dernier? Tour d’horizon.

24.05.2024
Auteur/e: Larissa Erdmann
Une femme en blouse blanche, portant des lunettes et des gants de protection, travaille dans un laboratoire.
Dans le domaine de la formation, de la recherche et de l’innovation en Suisse, tout un chacun doit pouvoir développer pleinement son potentiel sans subir de désavantages. Photo: Oliver Oettli

L’équité fait l’objet d’un mandat constitutionnel: la Constitution fédérale stipule que la Suisse doit veiller à garantir une égalité des chances aussi grande que possible entre les citoyennes et les citoyens – cette disposition s’applique bien entendu aux domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation. Se fondant sur cette base légale et sur d’autres dispositions, l’espace suisse de formation a pour objectif d’éliminer les inégalités et de promouvoir l’équité dans le système FRI. En d’autres termes, tout un chacun doit pouvoir développer pleinement son potentiel sans subir de désavantages ou être défavorisé du fait notamment de l’origine, du sexe, de l’âge ou d’une déficience.

L’équité est l’un des quatre thèmes transversaux qui jouissent d’une grande importance dans tous les domaines d’encouragement (voir encadré plus bas). Les quatre thèmes sont intégrés dans les planifications stratégiques pluriannuelles des acteurs du domaine FRI (Académies suisses des sciences, Haute école fédérale en formation professionnelle, Conseil des EPF, Innosuisse, Fonds national suisse, swissuniversities). Ces derniers mettent en œuvre de nombreuses mesures visant à assurer plus d'équité. Un échantillon des activités découlant de ces mesures vous est présenté ci-après.  

Exemple d’activités dans le domaine de la formation professionnelle et continue:

viamia

viamia est une offre gratuite de bilan professionnel destinée aux personnes de 40 ans et plus proposée dans toute la Suisse. En tirant profit de l’ensemble du système éducatif suisse, elle encourage l’accès à la formation, la reconversion et la réinsertion, notamment pour des personnes en recherche d’emploi qui se sont auparavant consacrées à la garde de leurs enfants. Ce faisant, elle utilise tous les leviers du système éducatif suisse. Cette offre contribue également à mieux exploiter le potentiel de main-d’œuvre indigène. 

Une femme vêtue d'un T-shirt coloré en conversation avec un homme en T-shirt noir devant une étagère de brochures.
Le bilan professionnel viamia peut aider les personnes en recherche d’emploi à réintégrer le système éducatif. Photo: Monique Wittwer

Formation professionnelle 2030

L’initiative Formation professionnelle 2030 comporte un projet visant l’amélioration de l’accès des personnes sourdes et malentendantes à la formation professionnelle initiale. Dans le cadre de ce projet, un état des lieux des aides existantes et du potentiel d’optimisation a récemment été présenté dans un rapport.

Compétences de base des adultes

La Confédération s’engage, conjointement avec les cantons, en faveur de la promotion des compétences de base des adultes. Ces compétences constituent en effet une condition sine qua non pour pouvoir prendre part activement à la vie professionnelle, sociale, politique et culturelle.

Une femme en T-shirt blanc devant un ordinateur portable dans une classe pour adultes.
Les compétences de base constituent une condition sine qua non pour pouvoir prendre part activement à la vie sociale et professionnelle. Photo: Monique Wittwer

Exemple d’activités dans le domaine MINT: 

Mise en réseau et promotion

Les disciplines MINT comprennent les mathématiques, l’informatique, les sciences naturelles et la technique. Il existe différentes mesures visant à motiver et à encourager les femmes dans le domaine MINT. Ces mesures s’articulent notamment autour de la mise en réseau des femmes ou de l’amélioration des conditions de travail. Les enfants et les jeunes sont également encouragés à s’intéresser aux disciplines MINT, en particulier les jeunes filles et les enfants issus de milieux à bas niveau de formation ou défavorisés socialement. À titre d’exemple, les swissTecLadies de l’Académie suisse des sciences techniques (ASST) encouragent activement les jeunes femmes par le biais de leur réseau et de leur programme de mentorat.

Une jeune femme aux longs cheveux noirs conduit un chariot élévateur.
La promotion des disciplines MINT vise notamment à encourager les jeunes filles et les femmes à s’intéresser aux disciplines et aux professions MINT. Photo: Monique Wittwer

Exemple d’activités dans le domaine du monitorage:

swissuniversities et le rapport sur l’éducation en Suisse

L’équité fait l’objet de monitorages systématiques et réguliers au niveau national et international, comme ceux effectués dans le cadre du rapport sur l’éducation en Suisse ou du gendermonitoring de swissuniversities.

Exemple d’activités dans le domaine de la recherche et de l’innovation:

SNSF Professorial Fellowship

Le Fonds national suisse (FNS) accorde une attention particulière à la conciliation entre vie professionnelle et vie familiale, à l’équité entre jeunes chercheurs et chercheurs confirmés ainsi qu’à la valorisation du potentiel de groupes sous-représentés dans la recherche, en particulier les femmes. Parmi les mesures d’encouragement du FNS, on peut citer les SNSF Professorial Fellowship: à la part de leur financement attribuée indépendamment du sexe s’ajoute une part fixe pour les femmes, ce qui permet de financer jusqu’à 14 projets de femmes supplémentaires.

Encouragement de l’innovation

Innosuisse s’engage à encourager les femmes créatrices d’innovations, par exemple en proposant des offres qui leur sont spécialement destinées. Innosuisse cherche en outre à atteindre une participation paritaire au programme Start-up Training et promeut la diversité au sein des équipes menant des projets d’innovation. 

Exemple d’activités dans le domaine des hautes écoles:

Contributions liées à des projets: proportion de femmes dans les hautes écoles

La Confédération subventionne, par l’intermédiaire de swissuniversities, des projets de coopération et d’innovation proposés par les hautes écoles suisses en octroyant des contributions liées à des projets. Actuellement, des projets et des coopérations sur le thème «Promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion à tous les niveaux des hautes écoles» sont soutenus par ce biais. Il en ira de même au cours de la période de financement 2025 à 2028, sur le thème «Promouvoir l’égalité, la diversité et l’inclusion à tous les niveaux des hautes écoles (2025-2028)». Dans le cadre des plans d’action spécifiques à chaque haute école, des mesures ciblées sont mises en place afin d’augmenter la proportion des femmes à tous les échelons, soit parmi les assistants, les chercheurs et les professeurs. Ce faisant, elles visent également à augmenter la proportion de femmes dans les domaines d’études sous-représentés et au niveau de la direction. La mise en place d’un environnement d’études et de travail respectueux et inclusif fait également partie des objectifs. 

Deux jeunes femmes se tiennent devant un robot blanc.
Les hautes écoles suisses s’engagent à atteindre des objectifs tels qu’une plus grande proportion de femmes au sein de leurs établissements ou des cours rendus accessibles à tous. Photo: Haute école spécialisée de Lucerne

Contributions liées à des projets: diversité des profils parmi la population estudiantine

Les hautes écoles s’engagent également à promouvoir la diversité des profils parmi la population estudiantine et à rendre les cours accessibles à tous. Pour atteindre leurs objectifs, elles tirent là aussi profit des contributions liées à des projets. À titre d’exemple, cinq universités prennent des mesures en commun pour soutenir les «First-Generation Students», des étudiants dont les parents ou les tuteurs n’ont jamais obtenu de diplôme d’une haute école reconnue en Suisse.

Cette liste d’exemples n’est pas exhaustive. Vous trouverez de plus amples informations sur les activités relatives à l’équité dans le domaine FRI dans la vue d’ensemble correspondante.

Thèmes transversaux

Le 8 mars 2024, le Conseil fédéral a transmis le message FRI 2025-2028 au Parlement. L’objectif de sa politique FRI est de maintenir la Suisse à la pointe dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation. Il prévoit à cet effet des dépenses durant les années 2025–2028 à hauteur de 29,2 milliards de francs maximum. Certains thèmes jouissent d’une grande importance dans tous les domaines d’encouragement. Ces quatre thèmes transversaux sont considérés comme prioritaires :

  • Numérisation
  • Développement durable
  • Équité
  • Coopération nationale et internationale

Il peut y avoir des interactions et des recoupements entre les quatre thèmes. Par exemple, la numérisation favorise le développement d’innovations qui permettront de gagner en efficacité. Dans le même temps, elle doit être durable, c’est-à-dire respectueuse de l’environnement, et socialement et démocratiquement responsable.


Contact
Claudia Zahner Rossier, SEFRI Cheffe suppléante de l'unité Pilotage du système FRI claudia.zahnerrossier@sbfi.admin.ch +41 58 464 94 14
Auteur/e
Larissa Erdmann