Formation professionnelle Formation continue Compétences de base Hautes écoles Contributions liées à des projets Domaine des EPF Encouragement de l'innovation Politique de la recherche et de l'innovation Numérisation Intelligence artificielle Politique FRI Message FRI En bref

La numérisation dans la formation, la recherche et l’innovation

La politique suisse en matière de formation, de recherche et d’innovation aborde des thèmes et relève des défis qui ont une importance majeure dans tous les domaines. La numérisation en fait partie. Tour d’horizon de quelques activités menées par des acteurs du domaine FRI autour de celle-ci.

06.06.2024
Auteur/e: Larissa Erdmann
Une femme montre quelque chose sur un écran avec la carte d'une ville intelligente.
L’intelligence artificielle est utilisée de diverses manières, des agents conversationnels (chatbots) aux programmes de traduction en passant par les «Smart Cities». Photo: EPF Zurich (Future Cities Lab) / Carlina Teteris

La numérisation entraîne des changements considérables dans la société, et avec eux autant de chances que de défis. Les compétences en matière de formation et de recherche ont un rôle clé à jouer pour relever ces défis et saisir ces chances. Avec son système de formation perméable, son économie productive et son paysage de l’innovation performant, la Suisse est bien placée pour aborder ces changements. Tous les acteurs du domaine FRI accordent une place importante à la transformation numérique et mettent en œuvre de nombreuses initiatives et mesures que la Confédération soutient directement et indirectement. Le présent article décrit brièvement certaines activités découlant de ces dernières.

Exemples d’activités dans le domaine de la recherche et de l’innovation:

Innosuisse - «Smart Hospital», «Blockchain Nation Switzerland», «Robotics»

Innosuisse, l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation soutient des initiatives visant à promouvoir des thèmes pertinents aujourd’hui ou demain, tels que les technologies numériques dans le domaine de la santé, les chaînes de blocs (blockchain) ou la robotique.

Un médecin et une infirmière se tiennent devant un capteur dans la chambre d'un patient.
Soutenu par Innosuisse, le projet DIANA utilise des capteurs combinés à de l’IA dans le domaine de la gériatrie. Le Digital Intelligent Assistant for Nursing Applications (DIANA) permet de décharger le personnel soignant et de préserver l’autonomie des personnes âgées. Photo: Innosuisse

Activités dans le domaine des hautes écoles:

EPF: cybersécurité et IA

L’ETH AI Center est une référence en matière de recherche et d’innovation dans le domaine de l’IA. Dans un monde de plus en plus numérique, les questions de sécurité s’étendent désormais également à la toile. Les EPF de Zurich et de Lausanne gèrent ensemble un centre de recherche et d’assistance pour la cybersécurité et proposent une filière master commune en cybersécurité.

Une femme portant un masque représentant le visage d'une autre personne et une femme sans masque sont assises devant un écran vert. Un homme en arrière-plan fait fonctionner les appareils techniques.
L’intelligence artificielle est utilisée par exemple dans le domaine des technologies de reconnaissance faciale. Photo : Oliver Oettli

swissuniversities

Le programme «Renforcement des digital skills dans l’enseignement» soutient des projets menés par des hautes écoles dans le domaine de l’enseignement pendant la période d’encouragement 2021 à 2024. L’accent est mis sur les compétences numériques. Pour ce qui est de la période d’encouragement 2025 à 2028, les contributions seront probablement axées sur des projets portant sur l’éducation ouverte et les compétences numériques (Open Education and Digital Competencies). 

Activités dans le domaine de la formation professionnelle:

D-VET Hub

Le Digital Vocation, Education and Training Hub (D-VET) de l’EPFL a pour mission d’effectuer des recherches sur la numérisation de la formation professionnelle. De nouveaux modèles et algorithmes dans le domaine de l’apprentissage automatique, par exemple, permettent de créer des outils d’apprentissage hautement individualisés. Le projet est financé par le SEFRI et a pour objectif de transférer les résultats de la recherche à toutes les parties prenantes de la formation professionnelle.

Un apprenant montre quelque chose à une apprenante sur un grand écran avec un code.
Les compétences numériques gagnent en importance dans la formation professionnelle. Photo: Monique Wittwer

Activités dans le domaine de la formation continue:

Simplement mieux! … au travail

Le programme «Simplement mieux! ... au travail» s’adresse aux employeurs qui forment leurs collaborateurs pour réussir leurs premiers pas dans le monde numérique. De manière générale, la Confédération et les cantons soutiennent à travers ce programme les entreprises qui encouragent l’acquisition de compétences de base, telles que la lecture, l’écriture, le calcul, l’utilisation d’outils numériques et la langue, sur le lieu de travail.

Une femme assise devant un ordinateur portable dans une salle de classe.
Le domaine de la formation continue propose de nombreuses offres visant à d’améliorer les compétences numériques. Photo: Monique Wittwer

Cette liste d’exemples n’est pas exhaustive. Vous trouverez davantage d’informations sur les activités centrées sur la numérisation dans le domaine FRI en cliquant ici (PDF).

Thèmes transversaux

Le 8 mars 2024, le Conseil fédéral a transmis le message FRI 2025-2028 au Parlement. L’objectif de sa politique FRI est de maintenir la Suisse à la pointe dans les domaines de la formation, de la recherche et de l’innovation. Il prévoit à cet effet des investissements à hauteur de 29,2 milliards de francs maximum. Certains thèmes jouissent d’une grande importance dans tous les domaines d’encouragement. Les quatre thèmes transversaux suivants sont considérés comme prioritaires: 

  • Numérisation
  • Développement durable
  • Équité
  • Coopération nationale et internationale

Il peut y avoir des interactions et des recoupements entre les quatre thèmes. Par exemple, la numérisation favorise le développement d’innovations qui permettront de gagner en efficacité. Dans le même temps, elle doit être durable, c’est-à-dire respectueuse de l’environnement, et socialement et démocratiquement responsable. 


Contact
Christian Busch, SEFRI Chef suppléant de l’unité Innovation christian.busch@sbfi.admin.ch +41 58 466 79 33
Auteur/e
Larissa Erdmann