Travailler au SEFRI

Travailler au SEFRI: Peter Brönnimann

Ayez un aperçu du travail du SEFRI: Peter Brönnimann est conseiller scientifique dans l’unité Programmes internationaux de recherche et d'innovation.

20.06.2019
Auteur/e: Dani Duttweiler
Un collaborateur du SEFRI est sur le pont Monbijou
Photo: COM SEFRI

Quel est votre domaine d’activité?

L’unité Programmes-cadres européens représente la Suisse dans les comités des programmes-cadres de recherche de l’Union européenne. Dans ces organes, nous étudions les programmes de travail et les appels à proposition et nous supervisons les procédures d’évaluation. Nous contribuons ainsi à développer l’orientation stratégique des différents domaines thématiques tout en tâchant de mettre en place un cadre optimal pour les chercheurs en Suisse. Je suis responsable pour les technologies de l’information et de la communication et pour les initiatives numériques, notamment dans les domaines du calcul haute performance et de l’intelligence artificielle.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre travail?

C’est passionnant de pouvoir suivre la recherche de pointe sur des thèmes numériques. Je trouve aussi que le contact avec les chercheurs est toujours enrichissant. Le fait que la Suisse n’a jamais eu une relation toute simple avec l’UE rend nos activités d’autant plus dynamiques et variées. Au sein de l’équipe, nous devons collaborer continuellement pour trouver rapidement des solutions adaptées à des problèmes imprévisibles. L’environnement de travail du SEFRI, qui offre une grande responsabilité individuelle et une marge de manœuvre suffisante, me plaît beaucoup.

Quels sont les prochains défis qui vous attendent?

L’importance stratégique de nombreuses technologies clés, notamment dans les domaines de la cybersécurité ou du calcul haute performance, ne cesse d’augmenter à l’échelle mondiale. L’accès à ces technologies est plus difficile pour les petits pays tels que la Suisse. Par ailleurs, notre unité s’occupe de la prochaine génération de programmes-cadres de recherche européens, qui s’ouvrira en 2021. De mon point de vue, il est très important de poursuivre notre bonne collaboration avec l’Europe en matière de recherche de pointe et de faire valoir nos forces à Bruxelles afin d’aboutir aux meilleures conditions-cadres possibles pour les acteurs du domaine de la recherche et de l’innovation en Suisse, publics comme privés.


Contact
Peter Brönnimann, SEFRI Conseiller scientifique unité Programmes internationaux de recherche et d’innovation peter.broennimann@sbfi.admin.ch +41 58 462 80 65