Travailler au SEFRI

Travailler au SEFRI: Oliver Botta

Ayez un aperçu du travail du SEFRI: Oliver Botta est conseiller scientifique dans la division affaires spatiales.

22.02.2019
Auteur/e: Dani Duttweiler
Un collaborateur du SEFRI se tient près d'une fusée miniature
Photo: COM SEFRI

Quel est votre domaine d’activités?

La division Affaires spatiales du SEFRI est le centre de compétences pour le domaine spatial au sein de l’administration fédérale et, à ce titre, elle met en œuvre la politique spatiale de la Suisse. En tant que pays membre de l’Agence spatiale européenne ESA, la Suisse peut prendre part à nombre de grands projets du domaine spatial. En ma qualité de délégué auprès de l’ESA, je représente les intérêts suisses dans les différents comités liés aux domaines thématiques de l’exploration et des lanceurs. Ces comités sélectionnent et élaborent les programmes de recherche et de développement de l’ESA, puis accompagnent leur mise en œuvre.

Qu’est-ce qui vous plaît particulièrement dans votre travail?

Le domaine spatial, auquel je m’intéresse depuis l’enfance, a connu des changements considérables ces dernières années, ce qui place tous les acteurs concernés (agences spatiales, milieux industriels et scientifiques) face à de nouveaux défis. Cet environnement dynamique et complexe rend mon travail au quotidien passionnant. J’apprécie particulièrement la coopération internationale, les aspects scientifiques et technologiques du domaine spatial et le travail au sein de notre équipe.

Quels sont les prochains défis qui vous attendent?

Une réunion du Conseil de l’ESA au niveau ministériel aura lieu à Séville (Espagne) à la fin de l’année. À cette occasion, les pays membres décideront conjointement du financement de nouveaux programmes. Ces décisions exigent une préparation intense aussi bien au sein des comités compétents de l’ESA qu’au niveau national. En outre, des festivités liées au cinquantième anniversaire du premier alunissage en juillet 1969 et deux autres temps forts, le lancement de la mission CHEOPS, qui revêt une signification particulière pour la Suisse, et la mise en service d’un télescope destiné à l’observation de planètes en dehors de notre système solaire sont au programme de l’année 2019.


Contact
Oliver Botta, SEFRI Conseiller scientifique division Affaires spatiales oliver.botta@sbfi.admin.ch +41 58 462 99 67