Formation professionnelle Formation professionnelle supérieure Politique de la formation professionnelle

Positionnement des écoles supérieures: répondre aux questions fondamentales en commun

Dans le cadre du projet «Positionnement des écoles supérieures», le SEFRI organisera en 2022 quatre journées de travail avec les acteurs concernés. Il s’agira à cette occasion de discuter de questions fondamentales sur le positionnement des écoles supérieures, d’examiner les possibilités de parvenir à un consensus et de concrétiser les mesures envisageables en la matière.

11.02.2022
Auteur/e: Hannah Schrieverhoff

Les écoles supérieures font partie intégrante de la formation professionnelle supérieure et sont à ce titre très importantes pour le système de formation suisse. Elles fournissent à l’économie les spécialistes et les cadres dont celle-ci a besoin et permettent également aux professionnels sans certificat de maturité d’obtenir des qualifications supplémentaires du degré tertiaire. Diverses interventions parlementaires et prises de position d’acteurs du domaine demandent un renforcement du profil des écoles supérieures, une garantie de la qualité de leur offre et l’amélioration de leur attrait. C’est dans ce contexte que le SEFRI a lancé en début d’année 2021, sur mandat du conseiller fédéral Guy Parmelin, le projet «Positionnement des écoles supérieures».

Suite à donner décidée lors du Sommet national 2021

Les participants au Sommet national de la formation professionnelle ont pris acte le 15 novembre 2021 du rapport intermédiaire du SEFRI sur le projet «Positionnement des écoles supérieures» et des prises de position des acteurs du domaine. Ce rapport montre la complexité de la thématique, la grande diversité des questions et les interfaces existantes. Étant donné que le développement des écoles supérieures et de leurs offres de formation ne peut être évalué que dans une perspective globale et par rapport à l’ensemble du système de formation, les journées de travail prévues en 2022 serviront à clarifier les principales questions avec toutes les parties prenantes en vue de mettre au point des mesures concrètes.

Clarification des questions fondamentales et élaboration de mesures concrètes

Pendant cette année 2022, le SEFRI élaborera une position commune sur les questions fondamentales avec l’accord de la Conférence tripartite de la formation professionnelle (CTFP) et en collaboration avec les acteurs du domaine (écoles supérieures, Ortra, cantons et hautes écoles). Le cadre de ces travaux sera posé par quatre journées de travail sur invitation. Étant donné l’interdépendance des thématiques, ces journées ne serviront pas à arrêter des décisions mais plutôt à discuter des objectifs et à esquisser des pistes de solutions.

Les résultats et les conclusions de ces journées de travail seront consignés dans un rapport dans la perspective des différentes mesures esquissées et de leur mise en œuvre. Ce rapport à l’intention du Sommet national de la formation professionnelle 2022 montrera quelles mesures concrètes pourraient être adaptées ou mises en place et sur quels points des clarifications supplémentaires sont nécessaires. Il sera envoyé en consultation en milieu d’année pour discussion au sein des différents organes.

Deux panneaux indicateurs jaunes, l'un sur la formation professionnelle et l'autre sur les hautes écoles, ainsi qu'un pilier avec des questions fondamentales sur fond de ciel bleu
Travaux prévus par le SEFRI avec les acteurs du domaine pour l’année 2022.

Organisation du projet et participation d’acteurs externes

Une attention particulière est accordée à la coordination avec les acteurs concernés des domaines de la formation professionnelle et des hautes écoles. La participation à large échelle de différents acteurs permet de prendre en compte les intérêts du marché du travail, des prestataires de formation, des autorités cantonales et des diplômés.

Les résultats seront régulièrement votés par les organes de la formation professionnelle. En tant qu’organe des partenaires de la formation professionnelle au niveau stratégique, la CTFP contribue au soutien du projet dans la formation professionnelle. Les organes des hautes écoles, notamment la Conférence des recteurs des hautes écoles suisses (swissuniversities), seront également consultés.

Un Sounding Board ES, composé de représentants des Ortra, des conférences ES, des cantons et des diplômés, est mis en place pour les acteurs des écoles supérieures, qui sont au cœur du projet. Les résultats intermédiaires y sont régulièrement soumis pour discussion.

Le SEFRI s’appuie également sur un groupe d’experts en tant qu’organe consultatif. Les membres sont issus de différents domaines et possèdent une longue expérience professionnelle. Dans un contexte où de nombreux intérêts divergents sont en jeu, la mise en place de ce groupe d’experts a pour but de garantir une vision neutre et systémique des différentes questions.

Questions fondamentales

La clarification des questions de fond est une étape indispensable du projet «Positionnement des écoles supérieures».

  • Structure des prestataires: la pertinence des mesures visant à renforcer les écoles supérieures en tant qu’institutions (par exemple la reconnaissance institutionnelle, l’accréditation institutionnelle et la protection des dénominations) dépend dans une large mesure de la structure des prestataires. C’est pourquoi il est important de clarifier si la structure actuellement très hétérogène des prestataires doit être fondamentalement remise en question.
  • Types de formation dans la formation professionnelle supérieure: dans la perspective d’un meilleur positionnement des ES, la question principale qui se pose est de savoir si la distinction entre les examens fédéraux (output) et les filières de formation ES (input et output) doit être accentuée ou si ces deux types d’offres doivent être rapprochés, voire combinés.
  • Financement et répartition des compétences entre la Confédération et les cantons: des travaux sont en cours sur ces deux champs d’action. Les résultats seront disponibles dans le courant de l’année 2022.